L’expression naturelle du terroir pour des saveurs authentiques dans le verre !!

C'est dans le jus du raisin que se retrouvent les minéraux naturels des sols. Et c'est en vinifiant sans produit oenologique ET avec beaucoup d'attention et d'amour que l'on conserve toutes les qualités du jus de raisin dans les Champagnes Franck PASCAL. Car ce que nous voulons, c'est vous faire plaisir tout en prenant très …

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : TOXICITÉ DU CUIVRE COMPARÉE AUX PESTICIDES DANS LE VIN ET EN AGROECOLOGIE

Séminaire de formation ouvert à tous sur ces sujets du 12-15/6/19 : www.spark-vie.com

IN ENGLISH BELOW : COPPER AND COMPARATIVE TOXICITY TO PESTICIDES IN WINES AND AGROECOLOGY

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : TOXICITÉ DU CUIVRE COMPARÉE AUX PESTICIDES DANS LE VIN ET EN AGROECOLOGIE

Citation mai 2019 : GE Seralini, Douzelet J, Halley JC (2019)
Le cuivre dans les vins et les vignobles: goût et toxicité comparée des pesticides. Food Nutr J 9: 196. DOI: 10.29011 / 2575-7091.100096
https://gavinpublishers.com/journals/artical_in_press/Food-and-Nutrition-Journal-ISSN-2575-7091
Autres articles de recherche reliés : www.seralini.fr

Le cuivre est généralement considéré comme un biopesticide qui devrait être davantage réglementé dans les vignobles biologiques, car il en est le principal traitement. Il existe actuellement un débat controversé à ce sujet. Afin de soulever cette question, les auteurs ont étudié les niveaux de cuivre dans les vins biologiques et non biologiques comme les goûts, ainsi que la toxicité comparative des pesticides synthétiques aux niveaux sanitaire et environnemental.
Le cuivre est présent à une dose moyenne de 0,15 mg / l dans les vins biologiques et dix fois plus, jusqu’à 1,5 mg / l ou plus dans les vins non biologiques ; ceci est probablement dû à sa présence dans la formulation de pesticides synthétiques, à base de pétrole, contenant plusieurs métaux lourds qui sont transférés au raisin. La vigne fait partie des plantes cultivées les plus fortement traitées aux pesticides, sauf en agriculture biologique.
L’impact environnemental du cuivre dans les vignobles biologiques soumis à des traitements normaux (quelques kg / ha) apparaît positif, dans la mesure où il améliore la biodiversité, contrairement à l’impact des pesticides de synthèse desséchant peu à peu le sol. Le cuivre est essentiel à la vie, il stimule la défense des plantes et même du système immunitaire humain, et n’est toxique que par saturation.

Le cuivre n’est pas principalement un pesticide mais un élément essentiel de la vie. Il est non toxique aux niveaux trouvés dans les vins. Cependant, aux niveaux présents dans les vins non biologiques, cela change clairement leurs goûts. À titre de comparaison, nous avons constaté qu’une bouteille de vin non biologique jugée de manière favorable (100/100 dans le guide Parker) contenait 146 μg / l de boscalid, un pesticide synthétique largement utilisé. Si l’on considère les produits de formulations et les résidus présents dans de nombreux pesticides, tels que le pétrole et l’arsenic ou d’autres métaux lourds, le seuil de toxicité chronique sera atteint par la consommation de 22 ml de ce vin. Des résultats similaires sont obtenus pour le fenhexamide et le glyphosate dans le Roundup, largement utilisés dans les vignobles traités, qui présentent une toxicité considérablement supérieure à celle d’un excès de cuivre. Le cuivre ne peut donc pas être considéré comme comparable aux pesticides synthétiques dérivés du pétrole présents dans les vins non biologiques.

Si les agences doivent réglementer l’utilisation du cuivre, elles doivent d’abord publier la composition confidentielle de pesticides synthétiques pouvant contenir dans leurs formulations du cuivre ainsi que des métaux lourds toxiques.
—————————
PRESS RELEASE: COPPER AND COMPARATIVE TOXICITY TO PESTICIDES IN WINES AND AGROECOLOGY

Citation May 2019: Seralini GE, Douzelet J, Halley JC (2019) Copper in Wines and Vineyards: Taste and Comparative Toxicity to Pesticides. Food Nutr J 9: 196. DOI: 10.29011/2575-7091.100096
https://gavinpublishers.com/journals/artical_in_press/Food-and-Nutrition-Journal-ISSN-2575-7091
Other related research papers: www.seralini.fr

Copper is generally considered to be a biopesticide that should be more regulated in organic vineyards, as it is the major treatment applied. There is currently a heated debate on this topic. In order to advance understanding of this issue, the authors studied the levels of copper in organic and non-organic wines and investigated whether this substance modified their taste. They also compared the toxicity of copper to that of synthetic pesticides at the levels of human health and the environment.
Copper is found at an average level of 0.15 mg/l in organic wines and at a level ten times higher, at up to 1.5 mg/l or more, in non-organic ones. This is probably because of its presence in the commercial formulations of petroleum-based synthetic pesticides, which contain several heavy metals that are transferred to the grapes. Vines are among the crop plants that are most heavily treated with pesticides, except when grown organically.
The environmental impact of copper in organic vineyards under normal treatment (a few kg/ha) appears to be positive, in that it improves biodiversity, in contrast with the impact of synthetic pesticides, which gradually desiccate the soil. Copper is essential for life. It stimulates the defense systems of plants and the human immune system and is toxic only in excess. Copper is not primarily a pesticide but is an essential element for life. It is nontoxic at the levels found in wines. However, at levels present in nonorganic wines, it clearly changes their taste. For comparison, we found that a favourably judged (awarded 100/100 in the Parker Guide) non-organic bottle of wine contained 146 μg/l of boscalid, a widely used synthetic pesticide. If we consider the formulants and residues present in numerous pesticides, such as petroleum and arsenic or other heavy metals, the threshold of chronic toxicity will be reached from the consumption of 22 ml of this wine. Similar results are obtained for fenhexamid and glyphosate in Roundup, which are widely used in non-organic vineyards and have a considerably higher toxicity than an excess of copper. Copper cannot therefore be considered as being comparable with the synthetic petroleum-derived pesticides that are present in nonorganic wines. If regulatory agencies are to regulate the use of copper, they should first release the composition of synthetic pesticide formulations, which are currently kept confidential, as they could contain copper together with toxic heavy metals.
Prof. Gilles-Eric SERALINI

University of Caen Normandy

Department of Biology and
co-Director Network on Risks, Quality and Sustainable Environment MRSH

Esplanade de la Paix

14032 Caen cedex France

Tel +33 (0)6 70 80 20 87
https://www.facebook.com/seralini.fr/  (french)

Recent research papers: www.seralini.fr  (english)
Seminars on
www.spark-vie.com

 

Coucou les amis, récompense à partager avec vous!

Heureuse de vous partager une nouvelle médaille d'Or pour Quinte Essence sur le millésime 2009 cette fois!! Grâce au vieillissement en cave c'est une qualité supplémentaire garantie. En effet, Quinte Essence avait déjà remporté une médaille d'Or sur le millésime 2005 en 2014. Utilisée dans les plus beaux établissements de gastronomie du monde, Quinte Essence …

La magie de la vie du terroir qui s’exprime au naturel !!

La vie naturelle des sols s'est à nouveau rendue visible à nos yeux. Chacun de nos terroirs à sa propre magie. Comment va-telle se manifester dans ce millésime 2019? RESPECT - NATUREL - BEAUTE au rendez-vous pour vous. Qu'elle joie d'observer ses différentes formes de vie, ces couleurs intenses de la vie qui communiquent entre …